Matt Mendez – Electricity EP

Laissons l’artiste s’exprimer:

« Cet EP c’est vraiment un projet personnel !
Quand on est né dans les années 80, on a tous un background composé du mulet de Mel Gibson, du brushing de Don Johnson, de Cindy Lauper, la gueule détruite de Stallone dans Rocky etc.
J’ai vraiment mis du temps à trouver ça cool, mais depuis peu j’assume pleinement mes influences Genesis, Francky Goes To Hollywood et tout ça. Bref à travers cet EP j’ai voulu rendre hommage à mon enfance en trois fois : avec un morceau teinté rock, un club et… un slow !

• Collins Avenue •
Au départ c’est pas le premier morceau qu’on a fait mais pour lancer l’EP il est parfait ! A vrai dire je cherchais des ambiances de guitare électrique pour « The Rise ». De fil en aiguille ça a dérivé vers un vrai morceau rock dont le point d’orgue est ce merveilleux solo de guitare d’Erwan Anadon qui nous propulse direct à côté de Rocky quand il fait son footing. Pour ajouter un côté moins « electro » au track, Brice Sansonetto est venu nous prêter main forte à la batterie.

En ce qui concerne le titre, c’est l’endroit où écouter le morceau, de préférence quand il fait beau, dans une cadillac rose ;)

• The Rise •
C’est le point de départ harmonique du projet. Je voulais aussi absolument faire un petit frère à Square, en reprenant les codes « arpège/synthé/break planant » mais en ajoutant un coté plus entrainant avec une basse plus marquée et une version plus longue pour pouvoir la jouer plus facilement. Voilà tout ;)

• Let Me Down (Kiss Me) feat. Julien Pierson •
Ce morceau… Déjà faut savoir que je suis en grand fan de balade (In The Air Tonight, Purple Rain,…) et que j’ai toujours rêvé d’en faire une.

Le tableau : Studio MySound (près de Toulouse), un dimanche après-midi avec John mon acolyte sur tous mes projets, il pleut, la soirée de la veille a été très (trop?) arrosée, je suis éclaté sur le canap du studio et lui cherche un break pour Collins Avenue.

Les napes qu’il fait à la guitare sont super mélancoliques et j’lui dit qu’on a qu’à garder ça, mettre une batterie avec plein de reverb dessus et voir ce qu’il se passe : les bases étaient posées.

Manquait qu’à trouver la voix blanche qui allait donner sa dimension au morceau. Là mon pote TeeTwo Mariani de Toulon me suggère quelques chanteurs mais je m’arrête immédiatement sur Julien que je rencontre lors d’un concert dans le Var… La suite ? Press Play !

__________

Voilà, je vous offre l’écoute intégrale de cet EP que vous pourrez vous procurer courant juillet sur toutes les plateformes digitales et peut-être (on croise les doigts) en vinyl.

Vous me connaitrez bien mieux après ça ;)

Bonne écoute,

Matt »

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s