LEBOWSKI FEST

En 2005, mon père me propose de regarder un film. D’abord réticent (je n’avais que 13 ans à l’époque), je fini par m’installer sur le canapé, un bol de pop-corn entre les mains. Le film commence doucement et je me demande dans quoi je me suis embarqué. Jusqu’au moment ou apparait, au rayon laitier d’un supermarché, un homme aux cheveux longs, habillé d’un peignoir et portant des lunettes de soleil. Cet homme, ce personnage, simplement et stupidement génial qui cassait tous les codes des héros de mon enfance, venait de se graver dans ma mémoire à tout jamais.

Je venais de voir, avec 7 ans de retard, « The Big Lebowski« . Je venais, par la même occasion, de rencontrer les frères Coen et leur cinéma que j’adule tant depuis ce jour. Je venais de croiser pour la première fois à l’écran des acteurs géniaux comme Jeff Bridges, John Goodman, Steve Buscemi, Philip Seymour Hoffman ou John Turturro. Je venais de faire la connaissance de The Dude, qui est aujourd’hui sur l’un de mes t-shirt. Je venais de découvrir le groupe « The Red Hot Chili Peppers » grâce au personnage d’un allemand fou tenu par le bassiste Flea. Je venais tout simplement de mettre un pied dans le monde du cinéma…

Revenons maintenant au sujet de l’article, le Lebowski Fest. En 2002, deux fans du film, Scott & Will (aka « The Founding Dudes« ), se rendent à une exposition de tatouages à Louisville dans le Kentucky. La journée devenant longue, ils décident de s’amuser en rejouant des scènes cultes du film. Petit à petit, de parfaits étrangers se prétent au jeux. C’est alors qu’une idée se répend dans l’exposition : Pourquoi ne pas créer une manifestation pour les fans de « The Big Lebowski« ?

Une date a donc été fixée, un bowling loué et des dépliants imprimés. De plus en plus de gens affluaient pour participer au festival. Le premier rendez-vous des fans de The Dude était un tel succès que Scott & Will décidèrent d’en organiser un autre, puis un autre, puis un autre, jusqu’à aujourd’hui…

le Lebowski Fest est donc une célébration de toutes les choses liées à la comédie culte de 1998. Les fans du film viennent de loin pour boire des Whites Russians, la boisson préféré de notre très cher Dude, jeter quelques pierres et faire des parties de bowling. C’est une fête de deux jours qui s’ouvre généralement avec des performances live et la projection du film la première nuit. Elle s’achève par une partie de bowling la nuit suivante. Depuis le premier dans le Kentucky, les festivals ont été tenues à New York, Los Angeles, Chicago, Las Vegas, Austin, Seattle, Londres et Edimbourg. Jeff Bridges a même poussé la chansonnette au festival de Los Angeles.

Cette année, le festival aura lieu à Orlando en Floride, le 10 et 11 février. Il est donc trop tard pour partir… Mais je recherche activement quelqu’un avec qui me rendre au prochain!

BONUS : His Dudeness Mixtape – The Phantom’s Revenge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s