Lana Del Rey, l’Album

Elle a autant fait parlé d’elle que les primaires socialistes et a fait de l’ombre au retour de Larusso, Lana Del Rey est sur toutes les lèvres. Mais si aujourd’hui on parle d’elle c’est non pas pour répéter pour la énième fois Ô combien elle était mauvaise au Saturday Night Live ou Ô combien elle était chiante au Grand Journal, mais plutôt pour dire Ô combien « Born To Die« , son premier album (sous le nom de Lana Del Rey), est puissant et séduisant.

Plus besoin d’évoquer Blue Jeans, Video Games ou encore Born to Die, qui enchantent (ou agressent) vos oreilles depuis déjà quelques mois. C’est le reste de l’album qui nous intéresse et celui-ci est un enchainement de petites pépites ultra travaillées offrant chacune un univers différent. Les ambiances se succèdent, se rapprochent rarement, s’éloignent souvent. En soit cet album ne possède aucune trame conductrice, mais Lana Del Rey fait de ce « défaut », une qualité. L’écoute passe, tranquillement, et le sourire, lui, arrive rapidement.

Elle propose ici un pot-pourri (pas si pourri que ça) de sons et d’images, parfois poétiques, parfois mielleuses, mais rarement désagréables. Aucune comparaison possible, ce travail apparait comme réellement innovant. Quelques (très) bonnes surprises comme « Dark Paradise » qui séduit nos sens et nous entraine dans une euphorie délicate, ou encore « National Anthem » qui allie avec douceur pop et hip-hop.

Bien que Lana Del Rey risque une carrière éphémère, celle-ci nous laisse avec un bien beau cadeau.

Ecouter l’album complet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s