PEINTURES TRADITIONNELLES OTTOMANES

L’artiste turc Murat Palta revise des grand classiques du cinéma sous forme de peintures traditionnelles ottomanes. Une belle surprise qui donnent une seconde vie à des films mondialement connus. Le reste de ses oeuvres ici.

Scarface de Brian De Palma

Alien de Ridley Scott

Shining de Stanley Kubrick

Kill Bill de Quentin Tarantino

 

Publicités

SHORT FILM – RED

Des étudiants de Supinfocom nous proposent un cour métrage d’animation plus que réussi. Le film est bourré de références : le style de Sin City, la ville de Metropolis, le clin d’oeil à la scène de la douche de Psychose, ou encore l’obsession photographique de Blow Up. L’histoire se raconte à travers les élément visuels, le cour étant muet. Ouvrez bien les yeux et laissez-vous porter par ce détective aux lunettes rondes.

CARTOON MOVIES

L’artiste Ive s’amusent à refaire avec une touche cartoon des posters de films. Son style unique donne une toute autre dimension à des affiches ultra connues. Ca me donne envie d’en voir plus, avec pourquoi pas des remakes de ces films à la sauce dessin animés ?

GIFS CINEMA #19

Rosemary’s BabyRoman Polanski (1968)

Quentin Tarantino

Barton FinkThe Coen Brothers (1991)

OBJECT MOVIE POSTERS

L’illustrateur Maxime Pecourt à créer des posters de films cultes à partir des objets que l’on peut apercevoir dans ces derniers. Ils sont en vente sur le site Society6.

GIFS CINEMA #18

X-Men : First ClassMatthew Vaughn (2011)

&

X-MenBryan Singer (2000)

La Dolce VitaFrederico Fellini (1960)

Minority ReportSteven Spielberg (2002)

HARMONY KORINE’S BLACK KEYS VIDEO

Le groupe de rock que l’on ne présente plus, The Black Keys, vient de sortir un nouveau clip. La vidéo, déjantée, est réalisé par le scénariste et réalisateur américain, Harmony Korine. On y voit les deux membres du groupes jouer avec des jumeaux marionnettes…

A noté que le prochain film du cinéaste sortira l’année prochaine. Intitulé Spring Breakers, il met en scène Selena Gomez, Ashley Benson, Vanessa Hudgens et James Franco. La génération Disney est mise, littéralement, à nue et Franco campe un rappeur dealer de drogue. J’ai hate !