SEBASTIEN TELLIER – COCHON VILLE (CLIP)

Le grand gourou bleue, chef suprême des bobos hypes parisiens sort son nouveau clip. L’histoire : Sébastian Tellier joue sur une Flying V des lignes de guitares funk (merci Mr. Flash), entouré de ses disciples occupés à se faire plaisir… C’est quand même plus sexy que les rassemblements de Raël. Le clip, jubilatoire, est parfaitement réalisé (merci Alex Courtès) et la track est hyper sympa.

Grace à un magazine qui utilise sa tête je peu vous donner l’inspiration du clip…

Dieu Sébastien Tellier

Sébastien Tellier sera de retour le 20 Mars 2012 avec son nouvel album My God Is Blue. En attendant on peut apprécier ce premier morceau et clip (bien psychédélique), et rejoindre un mouvement qui se veut planétaire.

Voici ce qu’on peut lire sur la page de Record Makers (le label de Sébastien Tellier): « C’est sans doute l’évènement le plus important de toute l’histoire de Record Makers : la sortie le 20 mars 2012 de «My God Is Blue», dernier opus de Sébastien Tellier.
Important, parce qu’il s’agit sans conteste de son album le plus profond et le plus abouti.
Important surtout, parce qu’en permettant à cette œuvre de voir le jour, Record Makers contribue à une mission qui dépasse le simple cadre d’une sortie d’album, aussi attendue qu’elle soit.
Car «My God Is Blue» n’est pas juste le disque de la maturité artistique de Sébastien Tellier, c’est celui de sa maturité spirituelle. C’est une œuvre au service d’une autre, infiniment plus haute.
De son propre aveu, Sébastien Tellier considère ce disque comme la première pierre d’un chantier beaucoup plus vaste. Un chantier qui ambitionne rien moins que de changer en profondeur notre rapport au monde et aux êtres.
Démagogue ? Prétentieux ? On ne pourra empêcher certains de le penser. Pourtant, c’est tout l’inverse que délivre Sébastien Tellier dans sa musique : c’est un don, c’est de l’amour, c’est un message d’humilité envers le monde et de l’amour pour tout être et toute chose terrestre.

«N’écoutez pas mon disque, écoutez mon message, nous dit-il, entrez en vibration avec ma musique, fusionnons nos rêves, propageons ensemble cette énergie communautaire en une immense vague bleue qui irradiera le monde, et les vérités apparaitront.» «